IDÉES

Mais pourquoi le cactus ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Mais d'où vient cette idée étrange de choisir l'image de cactus pour un espace en ligne dédié aux biens communs !
On est plus habitué à la célebre phrase : qui s'y frotte s'y pique.
Alors pourquoi donc avoir choisi cette symbolique pour un site dédié au partage, me direz-vous ?
Voici quelques raisons. Certaines plus valables que d'autres.
Découvrez le pourquoi du comment dans cet article en forme de clin d'oeil...
agave-aloe-cacti-1382394

Avant tout parce que le cactus est une plante durable et polyvalente qui parvient à construire un véritable écosystème dans des zones où l’on pensait ne rien pouvoir faire pousser. Vous la voyez la métaphore ?

Le cactus est un dispositif sobre et redistributif : c’est un arbre qui survit avec peu d’eau dans un environnement sec et chaud, fournissant nourriture et abri à de nombreux animaux et insectes du désert.

#APTIC aspire se développe de manière sobre et frugale et, par son mécanisme massivement redistributive, vient consolider les acteurs plus fragiles de son écosystème.

Les épines de cactus sont des feuilles de plantes hautement modifiées. Les épines acérées et la peau épaisse et dure de la tige protègent le cactus des animaux qui, autrement, auraient facilement accès au liquide qui se trouve à l’intérieur.

Créer des communs ne signifie pas se laisser dévorer par des prédateurs en souriant bêtement. #APTIC promeut le partage mais lutte contre la prédation de ceux qui ne contribuent pas aux communs. Comme nous sommes [open]mind toutes les formes de contributions sont envisageables: par l’impact social,  par l’implication dans la production des communs. En revanche, nous faisons clairement la différence entre une approche éthique et équitable d’une part et le parasitisme commercial d’autres parts, qui vise à tirer bénéfice de la production des communs des autres sans jamais y contribuer.

Le cactus recueille l’eau en utilisant un système de grande racine. De petites racines minces se développent près de la surface du sol et collectent l’eau de pluie le plus rapidement possible pendant les rares moments où il pleut. Une racine pivotante, qui pousse beaucoup plus profondément, atteint les réserves d’eau souterraines lorsque le sol est sec.

#APTIC est agile, adaptatif. Nous savons que les petits ruisseaux font les grands fleuves. Alors humblement nous sommes là où il faut agir. Pas par pas. Et cela ne nous empêche pas de concevoir un dispositif massif et structuré, qui va chercher les ressources loin pour garantir le bon fonctionnement de l’écosystème.

Les cactus peuvent recueillir et retenir de l’eau dans leurs tiges. L’eau n’est pas pure, claire mais visqueuse. Cependant, le liquide est potable et a sauvé la vie des gens dans le désert.

#APTIC ne prétend ni à la pureté, ni à l’exemplarité. Mais cela ne nous empêcher d’oeuvre dans un esprit de solidarité.

En un mot le Cactus est résilient!

Et voici l’une des principale aspiration de #APTIC: la résilience.
Parce qu’il s’agit bien de notre première aspiration pour les personnes éloignées du numérique et qui risquent quotidiennement des formes d’exclusion, de ruptures, et de non-recours à leurs droits.

Et cela ne nous empêche aucunement de nous interroger sur le pourquoi des mécanismes excluant. C’est ce qui fait que nous ne sommes pas que dans le « rattrapage », mais bien la construction d’une société critique à l’ère du numérique.

Et en général, ça ne manque pas de piquant(s)…

 

>> lecture inspirante: Lesson From the Cactus: How to Become More Resilient

Retour haut de page